Histoire

Indomptable il se crée lui-même
Il effraie les armes ennemies
Il pousse surtout en cette contrée
C'est l'olivier à feuilles glauques, nourricier de nos fils
Personne, jeune ou vieux,
Ne l'arrachera ou le détruira
Sophocle, V° siècle av JC

Chaque année depuis 4000 ans l'homme grec culitive, cueille, presse
et mange le fruit de ses oliviers.

Cette histoire millénaire prend racine dans la mythologie...

Elaïs, fille d'Anio et Dorippi était la Déesse protectrice de l'huile d'olive.
C'est sur la terre d'Olympie que le premier olivier sauvage aurait été planté
par les divinités gigantesques de l'île de Crète.

Athéna, Déesse de la Sagesse et Poséidon Dieu de la mer se disputaient l'Attique.
Pour les départager Zeus décida que l'Attique reviendrait à celui qui offrirait
à l'homme le cadeau le plus utile.
Frappant la mer de son trident Poséidon fit naître de l'écume, un cheval,
fougueux, magnifique, pouvant porter cavalier et armes, tirer des chars
et faire gagner des batailles.
Athéna quant à elle gratta le sol de sa lance, faisant naître de cette terre brûlée
par le soleil, un arbre immortel permettant de nourrir et de soigner les hommes.

Athéna venait de créer le premier olivier.

Pour remercier la déesse qui devint leur protectrice, les Grecs fondèrent la ville
d'Athènes et plantèrent l'olivier dans l'Erechthéion, temple d'Athéna
et de Poséidon.

En 480 av J-C les Perses envahirent Athènes, ils brûlèrent l'olivier sacré, celui-ci
ressuscita le jour suivant démontrant que la ville était toujours protégée
par Athéna.
Selon une autre version du même mythe, Athéna serait venue de Crète et aurait
offert l'olivier aux Mino et ens.
Selon une autre légende, le héros grec Cécrops aurait été le premier à apporter
l'arbre aux fruits d'or en Attique.
L'olivier symbolisait la puissance, la force, la longévité...